DME – Diversifier autrement

Bébé de 6 mois aux prises avec une banane

La DME, Diversification Menée par l’Enfant, est une technique de diversification alimentaire qui sous-tend l’idée que l’enfant est en mesure de s’alimenter par lui-même sans passer par les purées. C’est donc l’enfant qui utilise sa motricité pour attraper les morceaux que le parent lui présente et les porte à la bouche.

De façon tout à fait sécuritaire, l’enfant est installé dans une chaise haute ou sur les genoux du parents aussitôt qu’il est capable de se ternir assis seul et qu’il a atteint l’âge de maturité intestinale (dès 6 mois, généralement). Dès lors, il peut expérimenter seul les textures, les goûts et les odeurs en touchant les aliments, en jouant avec eux, en les portant à la bouche.

Ses premières expériences s’apparentent à un moment ludique et nous savons pertinemment que les acquisitions du développement de l’enfant doivent toutes passer par le jeu. Plus il est laisser libre d’expérimenter et jouer, plus cette expérience sera associée à un moment positif dans le cerveau de l’enfant. Dès lors, les premières fois, l’enfant ne mangera pas à proprement parlé, mais il sera en phase de découverte. Cette phase peut durer plus ou moins longtemps en fonction de la curiosité et de la maîtrise de l’enfant. C’est pourquoi, le lait maternel ou les préparations de lait artificiel sont encore son alimentation principale.

Mais pourquoi choisir la DME ?!

  • C’est une façon stimulante pour le bébé de s’initier à la nourriture solide
  • Cela contribue à son développement moteur (motricité fine, coordination)
  • C’est frais, facile et économique
  • On a tendance à mieux gérer les associations de bons nutriments car le focus est sur la qualité des aliments et non la quantité des portions
  • L’enfant se nourrit en fonction de son appétit et de ce fait il y a moins de risque d’obésité
  • Des études montrent que les enfants en DME sont moins difficiles à table plus tard (âge de sélectivité)
  • D’autres études parlent également d’enfants plus aventureux envers de nouveaux aliments
  • C’est le meilleur moyen de garantir un allaitement maternel long
  • C’est aussi reconnaître l’enfant dans son plein potentiel

Vous avez peur de l’étouffement ?!

Sachez que naturellement les enfants dès 6 mois savent gérer la fausse route lorsque la DME est appliquée avec les règles de sécurité de base. Un aliment qui descendrait dans la gorge par mégarde est automatiquement ramené à l’avant par le réflexe nauséeux, un mécanisme où la stimulation de la paroi postérieure du pharynx de part et d’autre de la luette vers la face postérieure du larynx ramène dans la bouche le morceau en question. Bien qu’assister à un réflexe nauséeux puisse être impressionnant, il faut laisser l’enfant se débrouiller seul, car il sait ce qu’il fait. L’enfant recrachera ainsi ce qui le gêne, voire même il peut le vomir.

Le fait d’allaiter l’enfant AVANT le repas pourrait permettre à l’enfant d’avoir un fond dans l’estomac qui faciliterait l’évacuation du morceau en cas de fausse route. En effet, le réflexe nauséeux ferait remonter un peu de lait, ce qui aiderait le morceau à sortir. Toutefois, il n’est pas indispensable, ni pour la DME ni pour l’allaitement de donner impérativement la tétée avant ou après un repas.

Les cours DME

N’hésitez pas à suivre mon cours en ligne DME ! Cette vidéo vous explique comment débuter de manière sécuritaire la DME et quels aliments privilégier. Elle vous guide dans la compréhension des bons gestes et des bonnes habitudes alimentaires à adopter.

Compris dans le prix de CHF 45, vous pourrez avoir accès à la vidéo en tout temps, complétée par des recettes de base pour un début en douceur, ainsi que des aides-mémoires en pdf à afficher sur votre frigo !

Rendez-vous donc à la rubrique : SERVICES

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :